JOURNAL DU BODYBUILDER: 2 SEMAINES

par KRISTYN LIA

Aujourd'hui, je me suis réveillé de mon mieux. Le meilleur que j'ai jamais regardé dans mon physique dans son ensemble. Est-ce mieux que toutes les autres filles qui concourront à travers l'Australie - peu probable. Sera-ce dans deux semaines? Aussi peu probable. Cela me dérange-t-il? Non.

J'ai maintenant l'air d'être à ma place sur cette scène, je suis à mon meilleur physique, et c'est ce que j'avais espéré pour réaliser cette préparation.

J'ai longtemps concouru, mais je suis un débutant à l'IFBB. Et cette fédération est certainement au niveau suivant!

J'ai marché 14 fois sur scène. J'ai placé 13 fois, et seulement gagné 3. J'ai posté des dizaines de photos de chaque événement quel que soit le classement. Parce qu'à chaque fois j'ai été tellement fière de moi! En fait mon moment le plus fier, je me suis classé deuxième, après être monté sur scène heureux de ne pas se classer du tout.

La compétition serait un sport très malheureux pour moi si je ne concourais que pour gagner. Je travaille dur, mais je ne suis pas le plus gros, le plus maigre et je ne suis pas disposé à entreprendre les préparatifs extrêmes que certains choisissent de faire.

Tout le monde dit qu'il fera ce qu'il faut, mais j'ai une limite. Je travaillerai aussi dur que possible, mais je ne mourrai jamais de faim ni ne compromettrai ma propre santé physique et mentale.

En fin de compte, mon corps est à moi pour toute la durée de ma vie, je dois y vivre et finalement en tant qu'entraîneur personnel et nutritionniste, je prône la santé. En disant que je ne critique en aucun cas les préparations les plus extrêmes. Mon chapeau va pour ces filles qui les endurent, sacrifient tellement et beaucoup ont certainement l'air sensationnel.  Mais pour moi, la compétition est une question de voyage. J'ai déjà essayé des préparations extrêmes et j'étais si misérable que je me suis presque retiré du spectacle. Je ne participerai tout simplement pas si je déteste le processus, quels que soient les résultats.

Je pense que j'ai l'air vraiment bien quand même.

J'ai atteint un point idéal dans lequel je peux facilement réintégrer ma vie avec mon magnifique futur mari et je suis heureux de cette façon. Il y a toujours un autre spectacle et chaque fois que je prouve à maintes reprises que je suis capable de m'améliorer. Je ne gagnerai peut-être jamais un spectacle, mais tant que j'aurai la passion de la préparation et l'amour de la scène, je persisterai.

Il me reste une semaine avant les qualifications et j'ai hâte de me mettre au défi ces deux prochaines semaines. Je suis très excité de voir ce que j'ai mis en place sur cette dernière étape.

 

VOIR LE PROCHAIN ARTICLE ICI

KRISTYN LIA

DANS LE CADRE DE NOTRE FOCUS FITNESS CET ÉTÉ, STING ATHLÈTE KRISTYN LIA PUBLIERA "A BODYBUILDER'S DIARY" SUR SON ROUTE VERS L'ARNOLD CLASSIC 2018 À MELBOURNE.

Vous vous êtes enregistré avec succès!
Cet e-mail a été enregistré